Présentation
 Les statuts de l'assap Démarche qualité
 Les statuts de l'assap Les actualités
Aide à domicile
 Les statuts de l'assap Service mandataire
 Les statuts de l'assap Assistant(e) de vie
 Les statuts de l'assap Qualification
 Les statuts de l'assap Formation Assap
 Les statuts de l'assap Offres d'emploi DP
 Les statuts de l'assap Offres d'emploi DC
Alzheimer
 pucebleuciel La maladie
 pucebleuciel Les symptômes
 pucebleuciel La consultation
 pucebleuciel Obtenir de l'aide
Domicile partagé
 domicile partagé Historique
 domicile partagé Fonctionnement
 domicile partagé Conditions d'installation
 domicile partagé Localisation
Visitez le site des
domiciles partagés
Alzheimer-bretagne
Association de retraités
service aux personnes à domicile - NF

Agrément qualité SAP 493404941 du 01/01/2012
 
 
Pour lire les fichiers .pdf :
Téléchargez Adobe reader

 

Le métier d'assistant(e) de vie

 

1 – Les missions de l’assistant(e) de vie

L’assistant(e) de vie de l'assap-clarpa accomplit un travail matériel, moral et social, contribuant au maintien des personnes à leur domicile.L’assistant(e) de vie, assure aux personnes : " Une prise en charge et un accompagnement individualisé de qualité favorisant son développement, son autonomie et son insertion, adaptés à son âge et à ses besoins respectant son consentement éclairé, qui doit systématiquement être recherché lorsque la personne est apte à exprimer sa volonté et à participer à la décision. A défaut, le consentement de son représentant légal doit être recherché."Extrait Art. L311.3 (Loi N° 2002-2, 2 janvier 2002, art 7)

Les fonctions de l’assistant(e) de vie à domicile sont relatives à l’accompagnement d’une personne et concerne l’aide à la vie sociale ainsi que les tâches d’aide adaptées au handicap ou à la perte d’autonomie de la personne.
L’assistante de vie unit ses efforts à ceux de la personne aidée pour l’aider à affronter les difficultés de la vie et à progresser dans sa recherche d’autonomie.
Son champ d’intervention, qui répond à la demande de l’employeur, est cependant bien ciblé et correspond aux fonctions ci-dessous :

Identification des besoins et des tâches à accomplir

L’accompagnement doit correspondre aux attentes de la personne, en fonction de son degré d’autonomie.

Pour cela, l’assistant de vie :

■ identifie les besoins de la personne aidée,
■ identifie les tâches prioritaires à effectuer,
■ repère les capacités de la personne aidée, ses pertes d’autonomie, ses difficultés,


■ confronte ses observations à la demande de la personne aidée
■ respecte les ressources financières de la personne aidée, les contraintes de l’environnement,
■ inscrit son intervention selon le contrat de travail qui indique ses fonctions.

L’assistant de vie effectue un ajustement en continu de la prestation aux besoins et attentes de la personne, prévient les conséquences néfastes du vieillissement, fait face aux urgences.

Communication et transmissions

L’assistant de vie sait se présenter à la personne et à son entourage, précise avec la personne ses jours d’intervention ainsi que la durée de chacune.
Il écoute, dialogue avec la personne aidée et sa famille. Il travaille en relais avec la famille, apporte un soutien complémentaire.
Il établit des relations professionnelles avec les autres intervenants et utilise les outils de transmission afin d’assurer une bonne coordination.

Maintien de l’autonomie

L’assistant de vie aide la personne au niveau du repérage temporel et spatial. Il aide aux activités de loisirs et à la vie sociale. Il peut stimuler les fonctions intellectuelles, sensorielles et motrices de la personne, et l’inciter à avoir des relations sociales.

Accompagnement de la personne dans les actes de la vie quotidienne

L’assistant de vie organise le travail en fonction des besoins et des attentes. Les repas sont adaptés au régime et aux goûts de la personne. L’assistant de vie participe à l’élaboration des menus, il les réalise ou aide à leur réalisation. Il en est de même pour les courses dans le cadre du budget alloué pour les achats d’alimentation et d’entretien. Il aide au classement des documents administratifs, il accompagne la personne dans ses démarches.

L'assistant de vie de l'assap-clarpa, une aide précieuse au quotidien, mais aussi un soutien moral et affectifEntretien et aménagement du cadre de vie

L’assistant de vie aménage l’espace, se préoccupe du confort et de la sécurité tout en ayant vérifié au préalable les choix de l’usager sur ses règles personnelles en terme de rangement afin de les respecter. Il entretient le linge (lavage, repassage, petits travaux de couture) et le logement par des travaux ménagers courants (aspirateur, serpillière, vitres, etc.).
Il entretient et vérifie le matériel électroménager, le mobilier usuel, ainsi que les plantes. Il alimente les animaux domestiques.

Tâches administratives

L’assistant de vie et son employeur signe le relevé d’heures effectuées tous les mois et le transmet au service mandataire Assap Clarpa, BP 40091, 56892 Saint-Avé Cedex. 

Aide aux soins

L’assistant de vie aide à la prise des médicaments (lorsque cette prise est laissée par le médecin prescripteur à l’initiative d’une personne malade capable de l’accomplir seule et lorsque le mode de la prise de médicaments ne comporte pas de difficultés particulières ni ne nécessite un apprentissage).
Eventuellement, l’assistant de vie accompagne et aide le personnel soignant dans les actes de soins. Ceci concerne :

          ■ les soins d’hygiène, le confort, l’habillage, aide à la toilette avec l’infirmier et l’aide soignant,
          ■ l’aide à la mobilisation, au déplacement et à l’installation des personnes (lever/coucher),
          ■ l’aide à l’appareillage
.

2 – Les compétences et les attitudes attendues de l’assistant(e) de vie

Compétences :

    Capacité à identifier les besoins de la personne et les tâches à accomplir
    Savoir accompagner la personne dans les actes de la vie quotidienne (lever, coucher, habillage, déplacements, repas, etc.)
    Capacité à stimuler la personne, maintenir son autonomie
    Capacité à aider la prise de médicaments, la toilette non médicalisée. Si besoin, capacité à aider le personnel soignant
    Savoir entretenir le linge et le logement, aménager éventuellement le cadre de vie, aider dans les tâches administratives
    Savoir communiquer et transmettre avec les autres intervenants pour assurer une bonne coordination dans l’accompagnement.

Attitudes :
          ■ Etre attentionné, chaleureux et disponible, à l'écoute des besoins de la personne
          ■ Etre respectueux de la personne, ses goûts, son mode de vie, ses croyances, etc.
          ■ Faire preuve de discrétion professionnelle et de réserve sur ce qui concerne la personne.
          ■ Faire preuve de sang froid en cas de situation urgente ou imprévue.
          ■ Savoir concilier les habitudes de la personne avec les recommandations d’usage concernant l’hygiène, la régularité des repas, la tenue du logement.
          ■ Etre dynamique, réactif pour stimuler et impliquer la personne accompagnée.
          ■ Etre honnête, ponctuel, soigné, soigneux et méticuleux.


© 2007 - assap clarpa - PARC D’ACTIVITE DE ST THEBAUD - RUE FRANCOIS TANGUY PRIGENT - BP 40091 - 56892 SAINT AVE CEDEX - 02 97 54 12 64